Le théâtre de Bécherel a été construit dans les années 1930 par les habitants de la commune.  Il s’agissait alors d’un théâtre de patronage, lieu de culture et d’éducation populaire mais également d’entraînement sportif. Devenu municipal en 1990 et occupé par différentes compagnies au fil des ans jusqu’en décembre 2016, une dynamique entre élus, habitants et acteurs du territoire permet aujourd’hui d’y inventer un lieu culturel innovant en milieu rural.


Suite à une étude menée en novembre 2017 par l’École Parallèle Imaginaire (ÉPI), une mission de préfiguration d’un futur projet a été confiée à l’association. En mars 2018, elle écrit la première saison du théâtre (l’été) et s’attèle à l’activation des dynamiques locales. Ainsi, elle redéfinit le théâtre comme un lieu d’accompagnement des artistes professionnels et amateurs, et comme un espace de coopération entre les habitants, qui s’investissent pleinement dans l’invention de ce lieu.



Points de départ 

1. Le théâtre de Bécherel s’invente par et pour un territoire et dans un paysage.

2. Il s’invente et se réinvente en permanence par l’usage et par l’expérience, avec tous ceux qui souhaitent le rêver.

3. Il est ouvert à tous, toutes les cultures, toutes les pratiques et toutes les disciplines.

4. Il peut devenir toute sorte de lieu, à la fois cinéma, café, salle de bal, ou lieu d’expérience, de création et de transmission.

5. Il soutient et accompagne la création artistique amateure et professionnelle.

6. Il est à l’écoute des dynamiques culturelles à toutes les échelles.

7. «Il» est «nous» en réalité, car l’équipage est nombreux.

8.  Nous le rêvons au rythme des saisons.

9.  Nous le définissons comme un camp de base et non comme un lieu en soi.

10. Nous le faisons voyager en dehors de ses murs.

11. Nous y inventons les temps du quotidien comme les temps de l’extraordinaire.

12. Nous travaillons à faire circuler les œuvres, les équipes artistiques et les publics par des partenariats multiples.

13. Nous voulons qu’il permette à chacun d’y trouver sa place et d’y réaliser ses rêves.

Après les trois premières saisons du théâtre (« l’été », « l’automne » et « l’hiver ») plébiscitées par les usagers, la commune de Bécherel, le département d’Ille-et-Vilaine et la région Bretagne mettent en place une convention triennale pour pérenniser ce projet  et pour permettre à l’ÉPI de tenter cette expérience singulière : inventer un tiers-lieu culturel en milieu rural favorisant la rencontre entre artistes et publics, et pouvant servir de camp de base pour porter des dynamiques culturelles à différentes échelles.


Les saisons